Vous accumulez les mauvaises notes en mathématiques ? Inutile de baisser les bras pour autant : les mathématiques ne sont pas si dures que vous le pensez. Même si vous n’avez pas la bosse des maths, il est possible de réussir les maths en actionnant les quatre leviers suivants : apprendre votre cours par cœur, faire des exercices, s’(auto-)corriger et acquérir une bonne méthodologie de travail.

4 facteurs clés pour obtenir de bonnes notes en mathématiques

1. Apprenez par cœur votre cours

Chaque matière a son lot d’informations à connaître par cœur : des cartes en géographique, des schémas en SVT, des listes de verbes irréguliers en anglais… Les mathématiques ne font pas exception. Avant d’espérer avoir de bonnes notes en mathématiques, il est important de connaître vos formules par cœur sur le bout des doigts (si je vous dis 6*7 vous devez pouvoir répondre au tac au tac sans réfléchir).

Pour cela, il existe de multiples techniques. En voici quelques-unes

  • Si vous êtes visuel : Lisez la formule ou le théorème à connaître. Une fois que vous l’avez mémorisé, cachez-le avec une feuille de papier. Écrivez-le de mémoire sur une feuille. Enlevez le cache et vérifiez si la formule que vous avez écrite est juste.
  • Si vous retenez en écrivant, faites des fiches avec les formules clés à apprendre. Écrivez les formules à connaître jusqu’à les connaître par cœur.

Enfin, pour ne pas oublier, pensez à réviser régulièrement les formules. Idéalement, pour graver un savoir dans votre mémoire, il faut revoir plusieurs fois la formule. À force de réviser, le cerveau enregistre de mieux en mieux l’information, ce qui vous permet de retenir de mieux en mieux l’information tout en révisant de moins en moins souvent. Par exemple :

  • Révision n°1 : 5 minutes après
  • Révision n°2 : 15 minutes après
  • Révision n°3 : 1 heure après
  • Révision n°4 : 3 heures après
  • Révision n°5 : 1 jour après
  • Révision n°6 : 3-4 jours après
  • Révision n°7 : 1-2 semaines après
  • Révision n°8 : 1 mois après
  • Révision n°9 : 3-6 mois après
  • Révision n°10 : 2 ans après

Cela semble être beaucoup de travail, mais il n’en est rien. Moyennant quelques révisions de 2-3 minutes chacune effectuées à des moments stratégiques (notez les révisions à faire dans votre agenda), vous allez rapidement combler vos lacunes en mathématiques. Mieux vaut faire 10 révisions de 2 minutes chacune (temps de travail total: 20 minutes) qu’une grosse révisions de 2 heures la veille d’un DST…

Réviser régulièrement permet de réussir les maths

2. Mettez en pratique votre savoir

Connaître votre cours, c’est bien, mais cela ne sert à rien si vous ne savez pas résoudre un problème mathématique, car vous êtes perdu (vous ne savez pas quelle formule utilisez) ou si vous perdez des tonnes des points à cause d’erreurs de calcul à répétition.

Comme le dit l’adage, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Pour gagner en efficacité, lisez l’article « Les trois étapes pour résoudre un problème mathématique » puis faites de nombreux exercices.

  • Commencez par faire des exercices simples – ceux qui n’abordent qu’un point du cours en particulier – en commençant par les exercices corrigés. Si vous ne comprenez rien, refaites les exercices de l’année précédente.
  • Une fois à l’aise, faites des exercices de plus en plus compliqués, ceux qui semblent plus complexes. Continuez en effectuant quelques problèmes
  • Une fois à l’aise, essayez de résoudre des exercices type bac dont la résolution implique de maîtriser la totalité du programme de terminale.

3. (Auto-) Corrigez-vous

Une fois que vous avez terminé de faire des exercices, auto corrigez-vous et lisez la correction dans votre manuel (si vous faites des exercices corrigés) ou dans votre annale (si vous faites des épreuves de type bac). Deux cas de figure sont possibles

  • Vous avez obtenu la bonne réponse. Félicitation. Mais ne vous reposez-vous pas sur vos lauriers. Demandez-vous comment vous pouvez améliorer votre rédaction ou votre méthodologie la prochaine fois.
  • Vous avez obtenu la mauvaise réponse. Ce n’est pas grave. Demandez-vous où vous avez perdu des points (raisonnement mal explicité, erreur de signe, confusion de formule…) et retravaillez ces points en particulier en refaisant d’autres exercices similaires.

Note : Pour analyser plus en profondeur vos points forts et vos points faibles, vous pouvez reprendre vos vieux DST. Puis analysez les remarques du professeur et comment vous avez perdu des points. Tirez-en vos conclusions.

4. Méthodologie

Apprendre par cœur votre cours, faire des exercices et vous autocorriger sont trois choses extrêmement utiles, mais pour vraiment performer en mathématiques, vous avez besoin d’une méthodologie rigoureuse. En effet, les mathématiques sont une discipline stricte et tout résultat se doit d’être prouvé et justifié.

Acquérir une méthodologie vous permettra également d’être plus efficace lors de vos révisions (travailler mieux plutôt que travailler plus), d’avoir un regard plus critique (pratique lors de la relecture) et de créer des automatismes (vous voyez a²-b², ting, vous pensez identité remarquable) qui vous permettront de gagner en efficacité.

En savoir plus sur la méthodologie mathématique

Envie d’en savoir plus ?

Pour acquérir une méthodologie mathématique, réviser les points du cours mal assimilé et refaire de nombreux exercices pour bien vous préparer au bac, n’hésitez pas à participer à l’un des nos stages de mathématiques Paris. Vous avez une question ? Contactez-nous en utilisant le formulaire ci-dessous :

Votre nom et votre prénom

Votre adresse email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Sujet de votre message

Votre message