Les cours particuliers coûtent généralement cher. À titre personnel, je demande actuellement 45€ de l’heure, ce qui signifie que l’accompagnement de votre enfant durant une année scolaire vous reviendra à 2 430€*. Il est bien sûr possible de trouver des étudiants à 15-20€ de l’heure, mais la méthodologie adoptée sera-t-elle aussi efficace que si vous faites appel à un professeur qui a de l’expérience ? Même si c’est le cas, le soutien scolaire vous coûtera malgré tout plusieurs milliers d’euros sur l’année.

Le soutien scolaire est-il un luxe réservé aux seules personnes aisées ? La réponse est NON. Boss des Maths vous donne 9 trucs pour dépenser moins en soutien scolaire.

9 trucs pour réduire vos dépenses en soutien scolaire

1. Déclarez les cours avec le CESU : -50%

Les chèques emplois services (CESU) permettent de déclarer le travail à domicile (comme le soutien scolaire) tout en bénéficiant d’un crédit d’impôt. Alors n’hésitez pas à m’embaucher sous le contrat du CESU (je dispose déjà d’un code NAN), le crédit d’impôt vous permettra de diviser par 2 vos dépenses.

2. Déplacez-vous à mon domicile ou prenez des cours par webcam : -25%

Le transport est une perte de temps et d’argent monumentale pour moi. Si vous acceptez que le cours ait lieu chez moi, je suis d’accord pour vous offrir un rabais (à négocier). Par ailleurs, j’offre 25% de réduction pour les cours qui ont lieu par webcam. Si vous voulez payer vos cours moins cher, déplacez-vous près de chez moi !

3. Invitez les ami(e)s de votre enfant -45%

Que je donne un cours à un élève ou à deux, la charge de travail est la même pour moi. Si vous trouvez que le soutien scolaire coûte cher, essayez de voir si un(e) ami(e) de votre enfant (qui est dans la même classe que lui) a besoin de soutien scolaire et faites-le venir chez vous. Cela vous permettra de bénéficier d’un rabais de 45% en partageant  la note avec une autre famille.

4. Vous avez plusieurs enfants qui ont besoin de soutien scolaire ?

Si vous avez plusieurs enfants qui ont besoin de soutien en mathématiques et que je peux les voir l’un après l’autre, je suis prêt à consentir à une baisse de mon taux horaire. De votre côté, vous êtes gagnant. De mon côté, je suis gagnant (j’amortis mon transport sur un cours plus long)

5. Cours en journée

La plupart des élèves que j’accompagne souhaitent que le soutien scolaire aie lieu le mercredi, le samedi matin ou le soir. Bref : quand ils n’ont pas cours. Seul problème : ces créneaux horaires sont très demandés alors que je suis disponible le reste de la journée.

Créneaux horaires où je suis le plus occupé (semaine typique durant l’année scolaire)

creneaux-horaires-soutien-scolaire
En rouge : créneaux horaires très demandés. En orange : heures moyennement demandées. En vert : heures creuses

Si vous trouvez que le soutien coûte trop cher, voyez avec votre enfant s’il n’a pas un trou dans son emploi du temps et si le soutien scolaire peut avoir lieu en journée, de préférence le matin. À titre personnel, je suis OK pour vous donner un rabais si le soutien scolaire a lieu dans l’un des créneaux indiqués en vert

6. Respectez le planning

Beaucoup d’élèves annulent leurs cours à la dernière minute, car ils préfèrent réviser une autre matière pour un contrôle à venir ou par manque de motivation… Au final, c’est autant de revenus en moins pour moi sans compter les trous dans mon planning que cela engendre… Si vous vous engagez à prendre des cours chaque semaine à un créneau horaire bien déterminé qui ne changera pas ensuite, je suis prêt à faire un petit rabais, surtout si cela concerne un cours long.

7. Impliquez vos enfants

Le succès d’un accompagnement dépend largement de la motivation et de l’implication personnelle de votre enfant. Une séance d’une heure de soutien avec un élève motivé (suivi de quelques révisions d’une séance à l’autre) est bien plus efficace que deux séances de deux heures face à un élève démotivé qui ne travaille pas d’une fois sur l’autre.

Pour ne pas jeter votre argent par les fenêtres, impliquez vos enfants dans votre démarche d’avoir recours à du soutien scolaire.  Donnez du sens au soutien scolaire (et aux études en général). Si vos enfants sont complètement démotivés, amenez-les éventuellement dans un CIO (centre d’information et d’orientation). Peut-être trouveront-ils la voie. Ne leur imposez pas du soutien : discutez des modalités avec eux et faites en sorte que ce soit vos enfants qui prennent le plus de décisions possible. Présenter le soutien comme une aide plutôt qu’une punition (avoir 2h de plus de math à la maison).

8. Rendez vos enfants autonomes

Le but du soutien scolaire n’est pas que d’assister votre enfant, mais de l’aider à devenir autonome.  Si vous trouvez que le soutien scolaire coûte trop cher, pourquoi ne pas espacer les séances – une fois toutes les deux semaines par exemple ? D’une fois sur l’autre, les ressources à sa disposition ne manquent pas :

  • À la fin de chaque séance, je donne une fiche synthèse à l’élève, pour pouvoir l’aider à refaire des exercices par lui-même.
  • Si votre enfant a une question, il peut m’envoyer un email, je me ferai un plaisir de répondre gratuitement à ses questions.
  • Le site Boss des Maths dispose d’un blog sur les mathématiques avec de nombreux articles-conseils pour parfaire votre méthodologie

Consultez le blog Boss des Maths

Enfin, il existe de nombreuses ressources pour apprendre les mathématiques en solo. Je pense notamment à mathematiquesfaciles.com, un site gratuit qui propose de nombreuses fiches de cours ou à digischool, un site qui propose des vidéos réalisées par des professeurs certifiés (et comédiens) en accès illimité pour une trentaine d’euros par mois.

9. Stage

Boss des Maths organise des stages d’une semaine lors de la plupart des vacances scolaires. C’est un excellent moyen d’aider votre enfant à repartir sur des bases saines sans vous ruiner – les stages coûtent 199€ pour 15 heures de cours, soit un tarif horaire 3 fois inférieur à un cours particulier traditionnel.

En savoir plus sur nos stages

groupe-de-lyceens

Le mot de la fin

Faire appel à un professeur expérimenté a un coût, mais il ne faut pas que cela devienne problématique. Entre le crédit d’impôt, les cours par webcam, les cours lors des périodes creuses, l’assistance mail, les ressources gratuites en ligne et les stages intensifs de maths Boss des Maths, inutile de dépenser des fortunes en soutien scolaire pour que votre enfant parvienne à comprendre les maths.

Intéressé(e) ?

Pour en savoir plus sur nos stages et nos offres de soutien individualisé, n’hésitez pas à nous contacter en utilisant le formulaire de contact ci-dessous :

Votre nom et votre prénom

Votre adresse email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Sujet de votre message

Votre message

* Prix pour un accompagnement de 1 heure 30 par semaine durant les 36 semaines que comporte une année scolaire. Le prix est indiqué hors réduction d’impôts dans le cadre d’une facturation sous le régime de l’auto-entrepreneur. Le tarif n’est donné ici qu’à titre indicatif.