Stress Examen

Vous êtes perfectionniste et vous souhaitez atteindre la meilleure note possible ? Vous manquez de confiance en vous et vous pensez que vous allez planter votre épreuve de bac ? Inutile de stresser, cela risquerait de vous faire perdre vos moyens le jour J. Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous ? Boss des Maths vous dévoile 10 choses à faire et à ne pas faire pour maîtriser votre stress lors de l’examen et donner le meilleur de vous même lors de l’épreuve de mathématiques.

Stress examen: 7 choses à faire pour être zen

1) Entraînez-vous

« Connais-toi toi-même » disait Socrate.

Pour connaître vos points forts et vos points faibles, faites de nombreuses épreuves tirées d’annales et chronométrez-vous. Cela vous permettra de connaître vos points forts et vos points faibles (notions mathématique, gestion du temps, rédiger un raisonnement…). Ce faisant, vous pourrez retravailler les points qui posent problème pour être prêt le jour J.

2) Dédramatisez la situation

Année après année, le taux de réussite au bac est de 88%. Dit autrement, sur une classe de 30 élèves, 26 (en moyenne) obtiendront leur précieux sésame. Je ne dis pas que le bac est une formalité : les bonnes et les mauvaises surprises sont toujours possibles.

Mais si vous avez écouté un minimum en cours durant l’année, si vous avez révisé un minimum vos maths en vue de l’épreuve du bac et si vos notes en mathématiques tournent généralement autour de la moyenne de classe, il n’y a pas de raison que vous vous plantiez au bac. Au pire, vous passerez au rattrapage — je croise les doigts.

3) Les connaissances ne font pas tout

Même si vous avez des lacunes dans tel ou tel chapitre (exemple : vous ne comprenez rien aux produits scalaires), pas de panique pour autant. Vous pouvez tout à fait obtenir 14/20 ou 16/20 en « zappant » un exercice… à condition de savoir faire correctement les autres exercices, de rédiger correctement et de rendre une copie soignée. Bref, soignez autant le fond que la forme.

4) Faites du sport (mais pas trop)

Faire un peu de sport la veille de votre examen (tour en vélo, promenade dans un parc…) est le meilleur moyen de libérer l’énergie qui est en vous. Cela vous permettra de mieux dormir et d’arriver frais comme un gardon à la salle d’examen le lendemain.

5) Soyez entouré

Plutôt que vous ronger les ongles à vous poser des questions existentielles, passez la soirée précédent l’épreuve de mathématiques avec votre famille ou vos amis et faites une activité que vous aimez : regarder un film, jouer à un jeu vidéo… Être bien entouré vous aidera à oublier le stress des examens.

6) Préparez-vous

Comme le dit l’adage, « un bon ouvrier a de bons outils ». Pour éviter de stresser à la dernière minute, préparez-vous en amont du bac pour être sûr que tout se déroulera comme prévu. Renseignez-vous pour savoir comment rejoindre le lycée où se déroulent les épreuves. Si vous venez de loin, préférez dormir dans un hôtel près du lycée plutôt que de vous réveiller tôt — une heure de sommeil en plus, c’est peut-être 2 points en plus sur votre copie.

Faites votre sac la veille. Emportez toutes vos affaires en double — deux règles, deux effaceurs, deux critériums… — pour faire face à la situation si l’un de vos outils habituels ne fonctionne pas (stylo qui fuit…). Emportez des piles de rechange pour votre calculatrice. Enfin, n’oubliez pas d’emporter des barres de céréales, une bouteille d’eau et des boules Quiès — pratique si des voitures klaxonnent dehors ou si votre voisin de derrière est trop bruyant. Bien sûr, n’oubliez pas de vous munir de votre convocation et d’une pièce d’identité.

7) Mangez léger

La veille de votre examen, dînez léger et buvez une tisane avant d’aller vous coucher. Ainsi, vous aurez un sommeil profond et réparateur, ce qui vous permettra de vous réveiller en pleine forme le lendemain.

Tant qu’on parle de sommeil : pour être sûr de vous réveiller à l’heure, ayez plusieurs réveils sonnant à plusieurs minutes d’intervalle… Si vous n’entendez pas votre premier réveil, vous entendrez le deuxième !

Soyez zen lors du bac

Les choses à ne pas faire

1) Réviser toute la nuit

Réviser toute la nuit la veille de l’examen ne sert à rien. D’une part, vous serez improductif — le cerveau humain peine à rester concentré plus de 50 minutes consécutives. Pire : réviser toute une nuit durant peut vous embrouiller l’esprit, augmenter votre stress — en réalisant l’étendue des choses que vous ne maîtrisez pas. Par ailleurs, si vous travaillez tard la nuit, vous ne serez pas frais lors de l’épreuve…

Comme le disait César, « Alea Jacta Est » (le sort en est jeté). Si vous n’avez pas compris quelque chose en un an, ce n’est pas en une journée que vous l’apprendrez. Lâchez prise et couchez-vous tôt : au moins, vous serez frais et vous écrirez moins d’erreurs d’inattention dans votre copie.

2) Essayer quelque chose de nouveau

N’allez pas manger des sushis ou un plat épicé indien si vous n’en avez jamais mangé auparavant. Ce serait dommage de rater l’épreuve à cause d’une indigestion non ? Le jour de l’épreuve, c’est la même chose: traitez les exercices exactement de la même manière que vous avez l’habitude de le faire en cours ou lors de vos révisions.

3) Voir vos amis de lycée

Évitez de voir vos amis la veille du bac — les voir vous rappellera le bac et ne fera qu’augmenter votre stress. Les derniers jours avant le bac, préférez passer du temps avec votre famille ou vos amis que vous connaissez en dehors du lycée.

Et vous, comment faites-vous pour maîtriser votre stress la veille d’un examen ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en nous envoyant un e-mail. Merci d’avance et bonnes révisions à vous!

Votre nom et votre prénom

Votre adresse email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Sujet de votre message

Votre message